L'île de Pag, une destination à multiples facettes

L'île de Pag, une destination à multiples facettes

 

Croatie

 

Située en pleine mer Adriatique, sur le littoral de la Croatie, l’île de Pag appartient à la région croate de la Dalmatie, qui est probablement la plus touristique du pays. Cette région propose une multitude de paysages : entre mer et montagne, entre ville et désert … Avec une superficie de 284 km² pour un peu plus de 8 000 habitants, l’île de Pag est la cinquième plus grande île du pays. La Croatie étant connue pour ses nombreux archipels, en effet ce pays en posséderait près de 700.

L’île de Pag est devenue en l’espace de quelques années, une destination de vacances privilégiée des jeunes fêtards, mais pas seulement. En effet, l’île possède deux visages : un calme le temps de huit mois, d’octobre à avril et un nettement plus animé lors de la période estivale.

 

       Un territoire à deux visages

 

Ville

 

Pendant les huit premiers mois de l’année, l’île de Pag est paisible, vivant au rythme de ses habitants et des quelques touristes souhaitant réserver des vacances entre calme et patrimoine.

Les principales cités de la station balnéaire sont : la ville de Pag, construite au XVe siècle, elle émergea près des marais salants, le sel étant pour l’époque l’une des principales sources de revenus de l’île. Elle compte aujourd’hui près de 2 700 habitants, faisant d’elle la principale ville de la région.

La seconde cité la plus reconnue de l’île est celle de Novalja, où habitent plus de 2 000 personnes. Cette dernière tient sa renommée principalement de sa célèbre plage de Zrce qui attire chaque année des milliers de jeunes présents pour faire la fête. Elle est, ainsi, la destination la plus populaire et la plus festive de Croatie entre juin et septembre.

L’île de Pag affiche une fréquentation contrastée, surpeuplée pendant la période estivale, elle redevient désertique le reste de l’année et laisse apparaître un tout autre décor : un paysage aride où les moutons deviennent la population majoritaire.

 

       De nombreuses activités proposées

 

Durant des siècles, les habitants de l’île de Pag ont tiré l’essentiel de leurs ressources du sel et de l’élevage des moutons, avec la production du célèbre fromage, le Paski Sir. Aujourd’hui, ces marchés restent conséquents, mais c’est à présent le tourisme la principale source de revenus de l’île.

Outre ces domaines, la région est animée également par les nombreuses fêtes qui ont lieu sur les diverses plages de l’île. Cette dernière regorge de nombreuses discothèques comme par exemple le Papaya, qui se situe sur la plage de Zrce et qui est le 22ème meilleur club au monde.

À compter du mois de mai et ce jusqu’au mois de septembre, la ville de Novalja et la plage de Zrce vivent au rythme de nombreux évènements. Théâtre le temps d’un week-end du springbreak, la plage surnommée « l’Ibiza Croate » est également le décor de nombreux festivals. Ces derniers ont lieu principalement au mois d’août et voient se succéder de nombreux artistes. On peut citer par exemple, le Barrakud Festival : spécialisé dans la musique deep et techno, il attire chaque année de nombreux festivaliers venus profiter de la musique et du décor. Un autre festival qui a lieu sur la plage de Zrce est le Sonus Festival : élu meilleur festival croate, cet évènement en plein air met à l’affiche une soixantaine d’artistes dans différents clubs de la ville.

 

Barrakud

 

Pour les personnes privilégiant la tranquillité à la fête, l’île de Pag est une destination de vacances idéale en dehors de la haute saison. Son climat méditerranéen lui permet d’avoir des températures clémentes du mois d’avril au mois d’octobre. Nombreuses sont alors les activités possibles : randonnées dans de nombreux sites naturels : parc Naturel de Krka, la plage de Spiaggia di Rucica, le Sveti Vid …, plongée dans les eaux cristallines, snorkeling, jet-ski …

 

      Une histoire mouvementée

Habitée depuis la préhistoire, l’île de Pag a connu de nombreux rebondissements avant d’appartenir définitivement à la Croatie. Longtemps propriété de l’Empire byzantin, l’archipel devient croate le temps de quelques années au Xe siècle. Au XIIe siècle, l’île déclare son indépendance et la ville de Pag obtient le titre de Ville Royale Libre avant d’être à nouveau vendue quelques années plus tard à la République de Venise. À la fin du XIXe siècle, la station balnéaire entame son rapprochement avec la Croatie en réintroduisant le croate comme langue officielle.

Quelques décennies ensuite, la ville de Pag est le décor d’un des plus grands massacres de l’histoire du pays : en 1941, les fascistes oustachis, appartenant au mouvement révolutionnaire croate, ont construit dans la baie de Slano, proche de la ville de Pag, un camp de concentration. Plus de 8 000 juifs, serbes et opposants croates furent prisonniers et tués dans ce lieu.

À la suite de ce massacre, en 1950 l’île de Pag redevient la propriété de la Croatie. Elle sera alors témoin de la guerre croate, opposant la République de la Croatie à une partie des Serbes de Croatie de 1990 à 1995. L’île de Pag a joué un rôle capital dans ce conflit ; en effet, le pont situé au sud de l’île qui permettait de relier cette dernière au territoire, était le seul lien entre le nord et le sud de la Croatie durant cette période. Ce pont a d’ailleurs manqué de s’effondrer en 1993 du fait des passages fréquents, obligeant alors une seconde connexion nord-sud à voir le jour.

 

Pont

 

        Une île facile d'accès

 

Ferry

 

Pour se rendre sur l’île de Pag, plusieurs modes de transport sont disponibles, tout d’abord en avion jusqu’à la ville de Zadar, située sur le territoire croate, l’île ne possédant pas d’aéroport. Une liaison, entre Zadar et l’archipel, est assurée en bus, ce dernier empruntant le pont situé au sud de l'île. Il est également possible de s'y rendre par la mer, en effet le ferry permet d’arriver directement au nord du territoire. Ce dernier mode de transport permet d’admirer les paysages croates magnifiques, le ferry passant par de sublimes criques.

 

Tenté par des vacances en Croatie ? Réservez votre séjour pour le mois d’août afin de découvrir l’aspect festif de la ville de Novalja et de la plage de Zrce.